Comment reconnaitre une poussée dentaire chez un bébé

La poussée dentaire chez un bébé survient généralement aux alentours de ses six mois, mais peut survenir un peu plus tard chez certains enfants. Dans tous les cas, elle s’accompagne de petits maux que les médecins et les parents sont amenés à reconnaître. Zoom sur les symptômes caractéristiques de la poussée des dents chez un bébé.

Gencive gonflée et douloureuse

gencives gonflées bébéLa douleur aux gencives constitue le premier symptôme qui alerte les parents sur la poussée dentaire de bébé. Quand votre tout-petit mordille tous les objets qui lui tombent sous la main, vérifiez si sa gencive n’est pas gonflée. Votre enfant ressent cette douleur avant que la dent ne perce sa gencive. C’est la compression des terminaisons nerveuses causée par la poussée de la dent qui entraîne la douleur et le gonflement.

Rassurez-vous, la gencive gonflée et douloureuse révèle que la poussée dentaire de votre bébé se déroule normalement. Mais pour atténuer la manifestation de ce symptôme, vous pouvez lui offrir un anneau de dentition afin qu’il puisse le mordre sans que cela n’impacte sur le processus de poussée. Les anneaux dentaires sont en plastique et disponibles dans toutes les pharmacies. Conservés au réfrigérateur, ils permettent d’atténuer la douleur des gencives gonflées.

Selles molles et diarrhée

Afin de reconnaître une poussée dentaire chez bébé, vérifiez s’il n’a pas les selles molles. En effet, ce symptôme accompagne la poussée dentaire dans la majorité des cas. Il s’agit d’une diarrhée légère et sans risque pour l’enfant, mais favorisée par la prise de repas riches en fibres. D’une manière générale, ce symptôme est sans gravité. Mais il est nécessaire de tenir compte de la fréquence des selles et de la durée du symptôme pour éviter à votre tout-petit des problèmes de santé.

poussée dentaire chez un bébé

Pour protéger votre enfant de la déshydratation, n’oubliez pas de lui faire boire de l’eau régulièrement lorsqu’il a les selles molles. En vue de solidifier ses selles, préférez les repas préparés à base de riz et de féculents à ceux qui sont riches en fibres jusqu’à ce qu’elles redeviennent normales. Si le symptôme persiste ou s’aggrave, vous pouvez toujours solliciter un traitement spécifique chez un pédiatre afin d’y remédier plus rapidement.

Fièvre, joues rouges et perte d’appétit

poussée dentaire douloureuseL’état de fièvre figure aussi parmi les symptômes de la poussée dentaire chez les bébés. Étant donné la douleur causée par la dent qui perce la gencive, il n’est pas surprenant qu’une légère fièvre se manifeste. Lorsqu’une nouvelle dent est en train d’apparaître, on peut aussi constater une certaine perte d’appétit chez les bébés, ce qui constitue un symptôme tout à fait normal à cause de la gencive gonflée et douloureuse. Un autre signe qui ne trompe pas pour une poussée dentaire chez un bébé est les joues très rouges aussi appelées « feu de dents« .

Vous pouvez recourir au paracétamol adapté à l’âge et au poids de votre tout-petit pour faire baisser la fièvre et atténuer la douleur aux gencives. Quant à la perte d’appétit, il faut d’abord attendre que la dent sorte avant que bébé ne recouvre son appétit d’avant. Rien de bien méchant pour votre enfant, toutefois n’hésitez surtout pas à consulter l’avis d’un médecin pour bien vous assurer qu’il s’agisse réellement des symptômes d’une poussée dentaire et non d’une maladie.

Comment reconnaitre une poussée dentaire chez un bébé
5 (100%) 1 vote