Comment soulager la douleur d’une poussée dentaire ?

Les premières dents apparaissent, en général, entre le quatrième et le septième mois. Chez certains enfants, la sortie des dents de lait occasionne quelques douleurs, alors que chez d’autres, elle passe inaperçue. Les malaises peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines, en fonction de la nature physiologique du bébé. Quels sont les signes d’une apparition dentaire ? Comment soulager la douleur liée à une poussée dentaire ? Faites le point avec les astuces pratiques suivantes.

Poussées dentaires : les signes

Il existe des signes de poussée dentaire que vous pouvez constater chez votre enfant. Retrouvez ci-après quelques symptômes :

  • la salive de votre enfant coule beaucoup plus que d’habitude ;
  • votre bébé a tendance à mordiller ses doigts ou les objets qui lui tombent entre les mains ;
  • ses joues deviennent rouges ;
  • ses gencives sont enflées ;
  • il refuse de manger ;
  • il présente des troubles digestifs ;
  • votre enfant devient irritable et pleure facilement ;
  • votre nourrisson éprouve des difficultés à s’endormir.

Ces signes varient d’un enfant à l’autre et de l’apparition d’une dent à une autre. Une fièvre modérée peut aussi accompagner la poussée d’une dent chez votre nourrisson. Cependant, si elle reste persistante ou trop importante, notamment avec une température supérieure à 38 °C, consultez votre médecin. En général, une poussée dentaire ne provoque pas de maladie chez votre bébé.

Aidez-le à se relaxer

Pour aider votre bébé à oublier ses malaises, réconfortez et dorlotez-le davantage. Afin de détendre votre enfant, vous pouvez procéder à un massage au niveau des orteils. Lorsque la dent commence à apparaître, massez directement au niveau de la mâchoire, de la base jusqu’au menton. Par ailleurs, le bain offre également une sensation de bien-être permettant de soulager les inconforts qu’engendre la poussée d’une dent. Laissez-le barboter dans de l’eau tiède

Frottez délicatement ses gencives.

Les mouvements des dents dans l’os de la mâchoire et leur passage à travers la gencive provoquent des douleurs qui peuvent parfois être insupportables. Ainsi, vous pouvez effectuer quelques gestes simples pour soulager les douleurs liées à la poussée dentaire. Frottez doucement la gencive avec votre main propre ou une débarbouillette humide. Votre bébé peut la mastiquer sous votre surveillance.

Vous pouvez également accompagner ce massage avec du gel de premières dents ou du baume apaisant. N’hésitez pas à utiliser un gel ou une solution gingivale à base de plantes. Le gel de massage gingival pour nourrisson ou les autres types de produits homéopathiques sont de parfaits exemples. Appliquez-le 2 à 4 fois par jour sur la gencive, selon le type de produit. Outre les effets apaisants, la plupart de ces solutions favorisent aussi la percée des dents. Cependant, évitez d’utiliser des gels purement anesthésiants, car bébé pourrait avaler la solution. Vous devez également vous abstenir de frotter la gencive avec un morceau de pain ou de la nourriture qui risque de l’agresser davantage. Dans la même optique, ne percez jamais la gencive pour permettre à la dent de sortir au risque de provoquer une infection.

Donnez-lui un anneau de dentition

anneau-dentition-bébé-soulagement-douleur

Les anneaux de dentition sont constitués de matières souples telles que du caoutchouc ou de la silicone. Afin d’éveiller la dextérité des enfants, ils sont proposés sous diverses formes et couleurs. Ces jouets sont conçus pour soulager les maux de gencives et aider votre enfant à mieux les supporter. Le caoutchouc ou la silicone masse les gencives irritées. Il existe des modèles d’anneaux réfrigérants qui apaisent plus rapidement la douleur du bébé. En effet, le froid rétracte les vaisseaux sanguins qui sont dilatés par l’inflammation.

Les textures varient également en fonction de vos attentes. Certains sont plus favorables à la sortie des incisives, alors que d’autres facilitent l’apparition des molaires. Ainsi, vous pouvez les donner à votre enfant pour qu’il puisse les mastiquer au lieu de mettre des objets sales dans sa bouche. Par ailleurs, les anneaux de dentition ne servent pas à soigner les maux de votre bébé, mais contribuent à son soulagement de manière temporaire. Pour éviter que votre nourrisson ne s’étouffe, assurez-vous que son anneau est incassable et affiche les bonnes dimensions.

Administrer un médicament antalgique

Vous pouvez donner à votre enfant du paracétamol sous forme de sirop ou de suppositoire pour calmer ses maux. Le médicament réduit la fièvre liée à la poussée dentaire et calme la douleur. Ce remède permet à votre bout de chou de mieux dormir la nuit. Cependant, vous devez toujours respecter la posologie prescrite par le médecin, qui varie en fonction du poids de votre bébé.

Bien que l’ibuprofène soit un antidouleur très efficace, vous devez impérativement demander conseil à votre pédiatre avant de l’utiliser. Aussi, il ne faut pas appliquer l’aspirine ou d’autres molécules antalgiques directement sur la gencive.

Conclusion

La poussée dentaire est un processus naturel désagréable que chaque enfant doit subir. Afin de les aider à mieux supporter les malaises liés à l’apparition des dents, donnez-le un maximum de réconfort. Pour ce faire, vous pouvez le masser et lui donner un bain. Il est préférable de frotter ses gencives à la débarbouillette humide. Aussi, appliquez du gel de premières dents ou du baume apaisant à l’aide de votre bout de doigt propre. Dans le cas où la douleur persiste, administrez-lui un médicament antalgique sous prescription de votre médecin.